Lydie Arnould
/art contemporain/ /broderie historique/ /art-thérapie/ /stages/ /parcours et contact/ /presse/
art contemporain

Éloge de la lenteur
La broderie telle que je l’utilise, c'est-à-dire réalisée à la main, avec des techniques traditionnelles, progresse lentement. Point après point, pas à pas.
La marche est fortement associée à la broderie, rythme des pas, rythme du souffle, rythme des points. Ce rythme peut induire une méditation en pleine conscience que je recherche dans mon travail. Pour cette raison, je favorise les longues sessions de travail, qui, comme pour les longues marches en silence, permettent l'émergence de cet état de méditation.

>>
suivant

Ayant la chance de travailler à la campagne, ces moment de broderie sont ornementés, comme une longue marche, d'une multitude de chants d'oiseaux, de bruits du vent, de changement de lumières. Cette broderie est souvent réalisée sur des tissus (soie, lin, métis) que j'ai teints au préalable, avec des teintures végétales. Outre les couleurs ainsi obtenues que j’apprécie beaucoup, c'est toute un cycle de végétation qui a permis sa réalisation, que ce soit pour l'utilisation de fleurs de coquelicots, de sophora, de racine de rhubarbe, de feuilles de chêne, etc. Cette couleur implique donc en elle même des mois de maturation.